ROMORANTIN RETIENT LA NUIT

EXTINCTION PARTIELLE DE L’ECLAIRAGE PUBLIC A COMPTER DU 1ER JUIN.

L’éclairage public représente, et plus encore depuis la flambée des prix de l’électricité, une dépense très importante pour les collectivités locales et un gaspillage énergétique considérable.

Ainsi, et dans un contexte budgétaire contraint, la ville de Romorantin mettra en place, à compter du 1er juin, une extinction partielle de l’éclairage public, de 22h à 6h.

Cette mesure permet d’économiser un million de kilowattheure par an et représentera une diminution de 35% des factures d’énergie en dépit de la hausse de l’électricité de ces derniers temps.

La Municipalité suit un parcours de modernisation des lanternes afin de remplacer la source lumineuse existante par des LEDS et de mettre en place une régulation de puissance à 50% pour les parties qui resteront éclairées entre 22h et 6h. Cette mesure génèrera également des économies substantielles. Les principaux carrefours giratoires resteront allumés ainsi qu’une partie des Favignolles et du centre-ville.

Etre reconnu Territoires de Villes et Villages étoilés sera la prochaine étape que notre Ville souhaite franchir en décrochant le label. D’autres actions, des évènements et des campagnes de sensibilisation à la pollution lumineuse seront alors mis en place.

            LE SAVIEZ-VOUS ?
            En France, plus de 12 000 communes ont mis en place une extinction partielle ou totale des éclairages publics en milieu de nuit.

SÉCURITÉ :
            L’éclairage nocturne n’a aucune incidence sur la baisse de la criminalité et de la violence. Aucune étude ne montre une recrudescence de la violence ou des incivilités, à la suite de la suppression de l’éclairage public. La plupart des vols et agressions ont lieu en plein jour.

ENVIRONNEMENT :
            La réduction de l’éclairage public participe à la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère, responsables de la production de gaz à effet de serre.

Cette initiative permettra de protéger la biodiversité en limitant la perturbation des écosystèmes provoquée par la pollution lumineuse.