Rencontre autour de l’histoire de la famille Breitman

Conférence gratuite du mardi 11 mai 2010 – 20h30 : rencontre autour de l’histoire de la famille Breitman, par Jean-Claude Deret-Breitman (Pyramide Espace François 1er). Voilà qu’après une carrière bien remplie, Jean-Claude Deret-Breitman, a décidé de prendre du temps pour se pencher de manière approfondie sur l’histoire de sa famille qui a connu bien des vicissitudes avant de s’installer en Sologne. Il y avait  des manques dans cette saga et il a décidé de mener des recherches approfondies pour les combler. Certes, son père, maire de Mennetou sur Cher, était un médecin humaniste, connu et apprécié en Sologne, comme son grand père, lui aussi médecin. Mais avant cela, les choses sont plus compliquées. Si sa famille a eu la vie sauve, c’est parce qu’elle a fui à temps la Russie avant que le tsar Nicolas II laisse perpétrer les pogroms de Kichiniev.

C’est le fruit de ses recherches que Jean-Claude Deret-Breitman présentera (Deret, son nom de scène, est le nom de sa mère, qu’il a pris en 1942) mais il entend aller au-delà et se servir de son histoire personnelle pour la dépasser et s’interroger sur déracinement et intégration. A l’époque, ceux qui fuyaient de tels drames se sentaient redevables envers le pays qui les accueillait. Ils n’avaient qu’un souhait : s’y intégrer rapidement, s’y fondre, en en adoptant la langue, la manière de vivre, les lois. C’est également ce dont a témoigné tout récemment Sylvie Vartan au sujet de sa propre famille, dans l’émission de Michel Drucker : « Vivement dimanche ».

Jean-Claude Deret-Breitman a souhaité placer cette soirée sous l’égide de l’association pour la myopathie FSH, maladie orpheline grave et peu connue.

Le conférencier : Jean-Claude Deret-Breitman
Scénariste, dramaturge, auteur-compositeur, interprète, écrivain pour enfants, metteur en scène, acteur, il est aussi l’auteur des cinquante deux épisodes de la célèbre série télévisée Thierry La Fronde, très populaire dans les années soixante où il interprétait le rôle du méchant messire Florent. En 2006 il a été nommé Chevalier des Arts et Lettres. Quant à sa pièce de théâtre « Samuel sur son île », elle a été nominée aux Molières au Grand prix spécial du Jury en catégorie Théâtre privé. Enfin, il est très fier d’être le père de Zabou (Isabelle) Breitman, elle-même actrice, réalisatrice et metteur en scène renommée.


© Jean-Claude Deret-Breitman.