La Libération de Romorantin

« Le 2 septembre 1944 : avant midi, les allemands ont évacué la ville. Mais c’est à 17h, que  la population a acclamé l’arrivée d’une jeep montée par deux américains sur la place du château, avec un enthousiasme indescriptible. Romorantin , enfin libre ! ».

Afin de se souvenir, de ce jour glorieux, les porte-drapeaux des associations patriotiques, les autorités civiles et militaires ainsi que le nouveau colonel, Sylvain Canard, qui assistait à sa première commémoration à Romorantin depuis sa récente prise de commandement au détachement air 273 « Lieutenant-Colonel Mailfert » se sont rassemblés aux Monuments aux morts, quai de l’Ile Marin pour une cérémonie pleine d’émotion. Après le dépôt de gerbes, le cortège a défilé jusqu’à l’hôtel de ville accompagné par l’union musicale.