Attentat de Conflans-Sainte-Honorine, communiqué de Jeanny Lorgeoux, Maire

La pire des barbaries est exprimée par la décapitation ; c’est en effet dire que l’on veut non seulement tuer une personne, un être humain, mais surtout la pensée, l’intelligence, l’ éveil au monde, la tolérance, l’amour, la fraternité… bref la vie !
Nous adressons nos sentiments de réconfort et d’amitié à tous nos enseignants en deuil. Notre combat est commun pour la liberté, l’école, le savoir, l’ouverture, l’altérité, la culture, l’antiracisme, la philanthropie, le progrès et l’humanisme. 
Unissons-nous contre l’obscurantisme !